Je continue donc le récit des vacances passée avec mes parents !

On pensait au début trouver des hôtels pour mes parents et nous dormir dans la cour mais finalement Lola a prêté son grand lit à son papy et à sa mamie et on a passé une semaine à dormir tous ensemble dans le Sans Souci… on n’a jamais eu froid ! De toute façon le printemps est bien là, nous avons eu de très belles journées ensoleillées. Ils ont donc pu voir en vrai notre façon de vivre en nomades, de ne pas savoir où l’on va dormir le soir, de tomber sur des endroits surprenants (dans le bon comme dans le moins bon !), de vivre à l’étroit etc… Ce fut une chouette expérience conjointe ! Nous espérons qu’ils en garderont un bon souvenir !

Sta Coloma (7)

Voici en vrac nos différentes étapes :

Lujan avec ses arcades de style colonial menant à sa grande place et son immense basilique de style gothique où l’on vénère Nuestra Seňora de Lujan devenue la patronne des camionneurs:

Lujan (2) Lujan (19) Lujan (23)

San Antonio de Areco, petite ville tranquille connue comme étant le berceau du gaucho. A voir : le « pont vieux » de 1857 et plein d’ateliers d’artisans en ville qui travaillent le cuir, l’argent… et le chocolat !

San Antonio de Arreco (2) San Antonio de Arreco (26)

Visite très intéressante dans le “parque criollo” du musée Ricardo Guiraldes consacrée à la culture gauchesque. Sur un grand terrain, on retrouve les traditionnels bâtiments qui composent les estancias avec des représentations de scènes classiques comme celle des gauchos venus s’abreuver à l’épicerie-bar ! Tout l’attirail du gaucho de la pampa y est représenté, les tenues traditionnelles, l’équipement des chevaux, les fers pour marquer le bétail etc.… Le gaucho écrivain Ricardo Guiraldes est mis à l’honneur ici car avec son roman Don Segundo Sombra (publié en 1926) il est l’un des écrivains ayant le mieux décrit les coutumes et habitudes de la vie dans la pampa.

San Antonio de Arreco (7) San Antonio de Arreco (12) San Antonio de Arreco (15) San Antonio de Arreco (16)

Parque nacional El Palmar : entrée 25 pesos par adulte pour autant de jours souhaités, camping sauvage non autorisé, aire de camping (12/pers et 12 pour le CC par jour) très agréable avec belle vue sur le rio Uruguay. Attention où l’on met les pieds il y a des « lagartos overos » et des « vizcachas » partout !

Parque del Palmar (3) Parque del Palmar (18)

Le parc est une palmeraie très reposante, où l’on peut faire plusieurs balades en voiture et à pied en plein milieu de la nature. Seuls les chants des oiseaux viennent vous troubler et parfois un renard (« zorro ») qui rôde…

Parque del Palmar (77) Parque del Palmar (15) Parque del Palmar (28) Parque del Palmar (39) Parque del Palmar (50) Parque del Palmar (69) Parque del Palmar (70) Parque del Palmar (75)

Bref passage en Uruguay : pour aller en Uruguay depuis l’Argentine il faut traverser le fleuve du même nom. Depuis la province d’Entre Rios il y a plusieurs ponts mais attention le premier est fermé depuis des années et devrait rouvrir d’ici 2 ans d’après l’office de tourisme de Gualeguaychu (en Argentine) mais à vérifier… Cette petite ville au nom imprononçable est par contre une halte très sympathique car elle a de grands espaces en bord de rivière, idéal pour se détendre ou pêcher ! Papy a d’ailleurs offert la première canne à pêche de Lola et à eux deux ils ont pêché le premier et seul poisson des vacances ! Lola était plus que fière !

Gualeguaychu (18) Gualeguaychu (5) Gualeguaychu (8)

Donc pas de passage en Uruguay par là mais 100 km plus haut par Colon où la encore on peut apprécier la vue sur le fleuve Uruguay et prendre de bonnes infos dans le beau bâtiment qui abrite l’office de tourisme !

Colon (17) Colon (4)

Passage alors du côté Uruguay : ne pas avoir de produits frais (viande, fruits, légumes, œufs etc.…), donc manger les restes avant de passer sinon ça va à la poubelle ! Mais la fouille pour nous a été très succincte…

Le séjour fut bref mais très agréable de Paysandu à Salto en longeant le rio Uruguay sous le soleil !

uruguay itinéraire

Nous avons visité une petite estancia touristique, pas encore ouverte car la saison n’a pas débuté, mais très jolie. Là-bas nous avons pu admirer de très beaux perroquets sauvages (il ne faisait pas si froid que ça, mais beaucoup de vent et Lola avait une otite, ce qui explique son équipement !!)

Estancia Estancia (2) Estancia (8) Estancia (12) Estancia (13)

Paysages divers (32)

Les étals de fruits et légumes sont très appétissants :

Paysandu (6) Paysandu (10)

Près de Salto sur un petit marché nous avons rencontrés de sympathiques artistes plutôt originaux comme celui qui fabrique des vases de décoration avec des pneus !

Salto (18) Salto (20)

C’est aussi à Salto que Miguel a soufflé les 4 bougies de sa quarantaine ! On a eu une très grosse pensée pour Sébastien, son frère jumeau, qui à quelques heures d’intervalle devait lui aussi les souffler de l’autre côté de l’Atlantique…

Salto (8) Salto (10)

Retour ensuite en Argentine jusqu’à Buenos Aires d’où mes parents sont partis et où l’on a récupéré deux nouveaux voyageurs à bord du Sans Souci pour descendre en Patagonie… on vous raconte ça bientôt !

Paysages divers (42)